Logo orange

Raphaël REBECK

Vittoncourt, Lorraine, France

Not Accepting Guests

Last login 23 days ago

Join Couchsurfing to see Raphaël's full profile. It's free!

View Full Profile

Overview

  • 4 Neutral References
  • Fluent in French; learning English, Finnish, German, Hungarian, Italian, Polish, Portuguese, Russian, Swedish
  • 52, Male
  • Member since 2008
  • Classical pianist. Independent polit...
  • University of life.
  • From I feel everywhere like an exile far from... (see my website !)
  • Profile 65% complete

About Me

CURRENT MISSION

To introduce my audience to some unrecognized great piano composers. Help humanists, conservationists to save us ! Tell women how delightful they are and try my best to make them happy...

ABOUT ME

http://www.youtube.com/watch?v=4HqxkEfpCnQ

http://camillouxx.skyrock.com/218470405-vacances-Ile-D-Yeu.html

http://camillouxx.skyrock.com/218472277-Ile-D-Yeu.html

http://www.facebook.com/group.php?gid=6609217343&v=wall

http://www.facebook.com/group.php?gid=10498827805&v=wall

I'm a kind of odd mystic dreamer lost in a materialistic society : relatively speaking, a mixture of "Don Quixote", MÜLLER's, SCHUBERT's "Wanderer" and SENANCOUR's "Oberman"...

PHILOSOPHY

It's better to hug the walls than a woman without her consent !

"WAS GOTT THUT DAS IST WOHLGETHAN (...)."

"Stars are best discerned from the lonely isolation of experiential depths, not from the illuminated and ecstatic mountain tops" ("The URANTIA Book").

Les situations vraiment désespérées sont exceptionnelles : dans la plupart des cas, il serait plus conforme à la vérité de parler d'hommes, de femmes qui _ faute d'imagination, de sang-froid, de volonté... _ baissent les bras devant des situations au lieu de les affronter !

"Quelles que soient les difficultés, tout vaut mieux que d'être mis hors de combat sans combattre" (Charles de GAULLE, 6 juin 1944).

"Que justice soit rendue à ton ennemi (inscription babylonienne _ 700 av. J.-C.) !"

"Obsequium amicos, veritas odium parit" (Publius Terentius Afer, "Andrienne", 1, 1, 68).

"Quelqu'un se baigne promptement, ne dis pas : "C'est mal", mais dis : "C'est promptement". Quelqu'un boit beaucoup de vin, ne dis pas : "C'est mal", mais dis "Il boit beaucoup de vin". Avant d'avoir, en effet, connu sa raison d'agir, d'où peux-tu savoir s'il agit mal ? Ainsi, il ne t'arrivera point de percevoir des représentations évidentes et d'en juger sur d'autres" (EPICTETE).

"Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés" (Matthieu 7, 1).

"Celui qui aime la correction aime la science ; Celui qui hait la réprimande est stupide" (Proverbes 12, 1). "Celui qui rejette la correction méprise son âme, Mais celui qui écoute la réprimande acquiert l'intelligence" (Proverbes 15, 32). "Une réprimande fait plus d'impression sur l'homme intelligent Que cent coups sur l'insensé" (Proverbes 17, 10).

"Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi" (Colossiens 3, 13).

"Quand l'Eternel approuve les voies d'un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis" (Proverbes 16, 7).

"Mieux vaut être humble avec les humbles Que de partager le butin avec les orgueilleux" (Proverbes 16, 19).

"Celui qui trouve une femme trouve le bonheur ; C'est une grâce qu'il obtient de l'Eternel" (Proverbes 18, 22).

"Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent" (Lucie AUBRAC).

Le monde, actuellement dominant, de l'économie _ qui ne reconnaît que ce qui est tangible et peut être assimilé à une marchandise _ et le monde réel, celui de la vie, des humains, de la culture, des arts, de la spiritualité, me paraissent s'éloigner chaque jour davantage... Peu importe que "l'essentiel demeure invisible pour les yeux", comme le disait très justement Antoine de SAINT-EXUPÉRY, ce sont bien des aveugles, bornés par une inquiétante cécité spirituelle, qui nous dirigent aujourd'hui, et il ne restera bientôt plus de place pour ceux qui sont assez fous pour exiger des adeptes de ce nouveau totalitarisme, dont l'emprise ne cesse de croître, que ceux-ci leur concèdent seulement le droit de vivre, fût-ce modestement, selon une vision de l'existence différente de la leur !!!...

"Justice makes a nation great, and the greater a nation the more solicitous will it be to see that injustice shall not befall even its most humble citizen. Upon the impartiality, fairness, and integrity of its courts the endurance of a nation depends."

"Fais ce que dois, advienne que pourra." "The act is ours; the consequences God's."

"A quelques âmes tourmentées et rares, il est parfois donné de comprendre d'emblée l'expérience des autres, mais la plupart des hommes ne connaissent et ne comprennent que ce dont ils ont fait, personnellement et très minutieusement, l'apprentissage. La réciproque est vraie aussi, et pour chacun, pour bien se connaître, il faut apprendre à considérer sa propre expérience avec des yeux étrangers. Des erreurs cruelles pourraient être évitées si l'on parvenait à élargir un peu ce système de double référence" (Germaine TILLION).

"En attendant le beau jour où la tolérance deviendra aimante, nous dirons que la tolérance, la prosaïque tolérance est ce qu'on peut faire de mieux ! La tolérance _ si peu exaltant que soit ce mot _ est donc une solution passable ; en attendant mieux, c'est-à-dire en attendant que les hommes puissent s'aimer, ou simplement se connaître et se comprendre, estimons-nous heureux qu'ils commencent par se supporter. La tolérance est donc un moment provisoire" (Vladimir JANKÉLÉVITCH, "Traité des vertus").

"You cannot truly love your fellows by a mere act of the will. Love is only born of thoroughgoing understanding of your neighbor's motives and sentiments. It is not so important to love all men today as it is that each day you learn to love one more human being" ("The URANTIA Book").

"Le partage ne divise pas. Au contraire, il rassemble ce qui a été séparé, divisé. On sort de soi-même pour aller vers les autres, avec bienveillance, contentement et modestie. Retrouve cette humilité joyeuse, animé du désir de servir le monde : c'est toi-même que tu recevras en partage, ta réalité profonde, en accord avec la réalité harmonieuse de l'univers (Dugpa Rimpoché, "Préceptes de vie") !"

"La peur de la mort est une faute d'imagination. Notre horreur ne vient pas d'elle, cette inconnue. Ce sont nos forces vives qui combattent en nous, à tort et à travers, notre rêve de la mort (...) L'approche de la mort dispersera la crainte et la douleur dans une absence aérienne (...) Il faut faire confiance à la paix du dernier visage" (Jean PREVOST, alias capitaine "GODERVILLE", écrivain normand, l'un des initiateurs du Plan Montagnards et des chefs militaires de la Zone Nord "DURIEU" du Vercors. Né en 1901, il est tombé sous les balles allemandes, avec quelques compagnons, le 1er août 1944, alors qu'il essayait de sortir du Vercors par les gorges d'Engins. "On ne meurt que pour le plaisir de rester digne de soi-même", déclarait, par ailleurs, ce grand lecteur de NIETZSCHE !... _ Pierre VIAL, "La Bataille du Vercors, 1943-1944", Presses de la Cité).

"Fremd bin ich eingezogen, fremd zieh' ich wieder aus" ("WINTERREISE", "Gute Nacht").

"Be not downcast by your failure wholly to forget some of your regrettable experiences. The mistakes which you fail to forget in time will be forgotten in eternity."

"The evolving soul is not made divine by what it does, but by what it strives to do" ("The URANTIA Book").

Why I'm on Couchsurfing

HOW I PARTICIPATE IN COUCHSURFING

"Couchsurfing" is an exhilarating humanistic project. I've joined this community with the view of doing my best to make it more and more flourishing. To be able to participate in this project as much as I wish, I need to draw moral strength from exchanges, meetings with other members.

COUCHSURFING EXPERIENCE

"Deuxième rencontre des couchsurfeurs meusiens... et d'ailleurs".

MESSAGE DE CONTRITION A L'ATTENTION BIENVEILLANTE DE MES AMIS DU "GROUPE DE LORRAINE" :

Je voudrais en toute humilité vous demander pardon pour les déportements auxquels je me suis laissé aller, vous dire combien je regrette, je souffre de vous avoir indisposés, choqués par mon comportement : je ne désire depuis lors rien plus fervemment que vous dédommager, autant que faire se peut, pour les désagréments que je vous ai causés _ et me tiens à cette fin à votre entière disposition ! Je vous promets de m'efforcer de tirer pour l'avenir les conséquences de cette pénible expérience, et vous sais gré d'avoir eu l'indulgence de ne pas m'infliger de références négatives. Sachez que j'ai été atterré par la lecture de vos commentaires : les actes que vous me reprochez sont en contradiction absolue avec tous mes idéaux humanistes, chevaleresques _ mais je dois pourtant admettre que je les ai commis, dans un moment d'égarement (je vous fais néanmoins le serment qu'ils n'étaient motivés par aucune intention malsaine, mais seulement par un besoin de réconfort, de tendresse, après des mois d'inexorable solitude)... Puissiez-vous croire en la sincérité de mon repentir, ne pas désespérer complètement de moi et me concéder une chance de me racheter : le sceau d'infamie qui me frappe désormais _ à l'orée du monde meilleur que je rêve, comme vous, de bâtir à travers "Couchsurfing" _ pèsera lourdement sur ma conscience, mon existence ! Quoi qu'il en soit, je vous souhaite du fond de mon cœur de vivre ensemble de nombreux événements enrichissants, chaleureux, festifs _ auxquels je m'abstiendrai dorénavant prudemment de participer. Humblement et fraternellement. Raphaël. Le 16 novembre 2008.

MESSAGE OF APOLOGY :

Dear friends of the "Group of Lorraine", I beg you to forgive me for my misbehaviour. I am entirely at your disposal to make amends to you for the displeasure I caused you. You refrained from leaving for me negative references : I don't know how to thank you for your leniency ! I am racked by remorse, marked for a long time by the awareness of the consequences of my acts. I solemnly swear to you that I'll do my best to be more cautious, respectful towards women in the future ! Humbly and fraternally. Raphaël. November 24th 2008.

Interests

Voici les adresses des sites d'un ami artiste : http://arnaudmi.free.fr et de mon beau-frère peintre : http://www.alaincezard.com

Ma jeune amie Magali, artiste autodidacte _ elle a commencé à peindre en 2007 ! _ aurait besoin de vos encouragements, car elle manque encore de confiance en soi : http://haia.e-monsite.com Comme elle l'explique sur son "Agenda", elle cherche des lieux d'exposition dans toute la France. Je remercie par avance du fond de mon c

Music, Movies & Books

PIANO MUSIC : I play (or practise !) some masterpieces by LISZT, BUSONI ("Berceuse", "Sonatina seconda", "Sonatina in diem nativitatis Christi 1917"), SCHUBERT ("Sonatas" D 784, 959 and 960, "Heine-Lieder"), WOLF ("Mörike Songs", "Italienisches Liederbuch"), SCHUMANN, CHOPIN, MUSSORGSKY ("Bilder einer Ausstellung", "Without Sun", "Songs and Dances of Death"), RAVEL, DEBUSSY, FAURÉ (final "Nocturnes", "Tenth Barcarolle", several "Preludes", "Second Sonata for violin and piano"), Louis AUBERT ("Sillages...", "Esquisse sur le nom de Fauré"), Déodat de SÉVERAC ("En Languedoc : "Sur l'étang, le soir", "Coin de cimetière, au printemps"", "Cerdaña : "Les muletiers devant le Christ de Llivia"", "Baigneuses au soleil"), Albert ROUSSEL ("Danse au bord de l'eau" ("Rustiques", opus 5), "Prélude, Sicilienne" ("Suite", opus 14), "L'accueil des Muses"), Paul DUKAS ( "Variations, Interlude et Finale, sur un thème de Rameau"), Florent SCHMITT ("Cette ombre, mon image..." ("Ombres", opus 64), "Trois danses" (opus 86)), MILHAUD ("Saudades do Brazil", "Printemps" (opus 25 and 66)), HONEGGER ("Sept pièces brèves"), ALBÉNIZ ("Iberia : "Almería", "El Albaicín", "El Polo""), Manuel de FALLA ("Fantasía baética")... OCCIDENTAL VOCAL, CHAMBER, SYMPHONIC MUSIC, of course ! AFRICAN MUSICS, especially Pygmies' vocal polyphonies _ FOLK MUSICS of Hungary, Rumania... _ PERSIAN CLASSICAL MUSIC _ HINDUSTANI (dhrupad song : for instance Chatur MALLIK, or Moinuddin and Aminuddin DAGAR (raga Darbari Kanada) _ khayal song : Amir Khan... _ instrumental music : Allauddin, Vilayat Khan, Nikhil BANERJEE, Ram and Brij NARAYAN (raga Lalit)...) and CARNATIC (MAHALINGAM, RAMANI, GOPALAKRISHNAN...) MUSICS _ JAPANESE TRADITIONAL MUSIC... JAZZ _ BREL _ BRASSENS _ SHELLER _ BJÖRK...

FILMS : "Death in Venice" _ "Les Enfants du paradis" _ other black and white French, American... films _ CHAPLIN _ LEONE _ EASTWOOD...

BOOKS : "Le Trésor de la Langue Française"... "Le bon usage"... I never travel without my English dictionary and my German, Swedish, Danish, Icelandic, Portuguese, Spanish, Italian, Rumanian, Russian, Polish, Ukrainian, Czech, Croat (Serbian), Bulgarian, Lithuanian, Albanian, Greek, Hungarian, Finnish, Estonian manuals... (But unfortunately I have no gift for languages !)

I should give my life for these two poems of Heinrich HEINE :

"Am fernen Horizonte erscheint, wie ein Nebelbild, / Die Stadt mit ihren Türmen, in Abenddämmrung gehüllt. / Ein feuchter Windzug kräuselt die graue Wasserbahn ; / Mit traurigem Takte rudert der Schiffer in meinem Kahn. / Die Sonne hebt sich noch einmal leuchtend vom Boden empor / Und zeigt mir jene Stelle, wo ich das Liebste verlor."

"Still ist die Nacht, es ruhen die Gassen, / In diesem Hause wohnte mein Schatz, / Sie hat schon längst die Stadt verlassen, / Doch steht noch das Haus auf demselben Platz. // Da steht auch ein Mensch und starrt in die Höhe / Und ringt die Hände vor Schmerzensgewalt, / Mir graust es, wenn ich sein Antlitz sehe, / Der Mond zeigt mir meine eigne Gestalt. // Du Doppelgänger, du bleicher Geselle, / Was äffst du nach mein Liebesleid, / Das mich gequält auf dieser Stelle / So manche Nacht, in alter Zeit ?"

I also should like to dedicate this poem of Eduard MÖRIKE to the women who saved my life (and to all the others as well !) :

"An die Geliebte. // Wenn ich, von deinem Anschaun tief gestillt, mich stumm an deinem heil'gen Werth vergnüge, dann hör' ich recht die leisen Athemzüge des Engels, welcher sich in dir verhüllt. / Und ein erstaunt, ein fragend Lächeln quillt auf meinem Mund, ob mich kein Traum betrüge, dass nun in dir, zu ewiger Genüge, mein kühnster Wunsch, mein einz'ger sich erfüllt ? / Von Tiefe dann zu Tiefen stürzt mein Sinn, ich höre aus der Gottheit nächt'ger Ferne die Quellen des Geschicks melodisch rauschen. / Betäubt kehr' ich den Blick nach Oben hin, zum Himmel auf _ da lächeln alle Sterne ; ich knie, ihrem Lichtgesang zu lauschen."

Countries I've Visited

Andorra, Belgium, Denmark, Finland, France, Germany, Italy, Luxembourg, Netherlands, Norway, Portugal, Spain, Sweden, Switzerland

Countries I've Lived In

France

Join Couchsurfing to see Raphaël's full profile. It's free!

View Full Profile